La nuit du jazz : samedi 26 janvier 2008

La nuit du jazz : samedi 26 janvier

Dans le cadre du 22e Festival de Jazz

Séances scolaires à 8h45 et 10h15
Spectacle créé et interprété par le groupe Why not Mister Domino

Concerts en forum

17h30 : Ensembles de jazz d’Avon Musique et Culture (AMC)

Concerts en grande salle

19h : Caroline Nin Quartet« Lauréate festival de jazz à Crest 2005 »

GIF - 101.9 ko
Caroline Nin Quartet

Caroline Nin (voix), Laurent Guanzini (piano), Gary Brunton (contrebasse), Ichiro Onoe (batterie)
C’est au cours de diverses sessions dans des jazz clubs parisiens que Caroline Nin et Laurent Guanzini se sont rencontrés. Petit à petit ils se sont découverts des affinités musicales et ont très vite pris conscience des riches possibilités qu’offrirait la mise en commun de leurs expériences respectives.
Ils commencent alors à créer un répertoire constitué d’arrangements très personnels sur des standards de jazz ainsi que des créations originales dont Caroline écrit les paroles et Laurent la musique. Ceux qui pensent que tout a déjà été dit dans le domaine du jazz vocal sont invités à ouvrir grand leurs oreilles, car ce groupe a toutes les chances d’ajouter une touche novatrice au formidable paysage du jazz sans en altérer l’harmonie. Accompagnés à la contrebasse par Gary Brunton, figure du jazz anglais, qui sait faire "groover" le swing. A la batterie, Ichiro Onoe, diplômé de la Berkle College of Music (Boston).

20h30 : Liz Mc Comb Quartet (piano/voix - basse - batterie - orgue)

GIF - 4.7 ko
Liz Mc Comb Quartet

Née à Cleveland, Ohio, Liz Mc Comb est la fille de l’une des premières femmes pasteurs de l’Eglise Pentecôtiste, la branche la plus africaine du protestantisme américain. On y pratique un Gospel particulièrement frénétique, forme moderne des vieux « negro-spirituals ». Elle décide de consacrer sa vie au Gospel, et de le faire sortir de l’intimité des églises.
Dès 1981, Liz Mc Comb se produit au Festival International de Montreux aux côtés de Bessie Griffin, Taj Mahal, Luther Johnson Jr et Koko Taylor. Son exceptionnelle puissance scénique la propulse dès 1983 en première partie de Ray Charles et James Brown. S’ensuivent de multiples invitations dans les plus prestigieux festivals de jazz européens. Etrangement, sa carrière discographique personnelle ne commence qu’en 1990, avec « Acoustic Woman », le premier de ses six albums ; tous unanimement salués par la critique, ils ponctuent sa belle carrière tranquille et sincère. Liz Mc Comb représente, avec son gospel jubilatoire, un des plus généreux aspects de la culture américaine. Pasionaria de l’amour et de la paix, Liz incarne cette Amérique que l’on aime sans réserve, celle de Martin Luther King et de Louis Armstrong.

GIF - 107.5 ko
Thomas Encho and Co


22h30 : Thomas Enhco & Co

Quartet composé de Thomas Enhco, 19 ans (piano et violon), David Enhco, 21 ans (trompette), Zacharie Abraham, 20 ans (contrebasse), et Nicolas Charlier, 18 ans (batterie).
Thomas Enhco, issu d’une famille de musiciens et de comédiens, commence le violon à trois ans et le piano à six ans, et suit une formation classique et jazz dans les deux instruments. Très vite, il se passionne pour le jazz et la composition... David Enhco, issu d’une famille d’artistes, débute le piano, puis la batterie à 5 ans, pour finalement adopter la trompette à 7 ans... Thomas Enhco a rencontré très tôt ses deux autres compères, Zacharie Abraham et Nicolas Charlier, au sein du Little Jazz Band, un groupe d’enfants âgés de 6 à 10 ans ! Le quartet « Thomas Enhco & Co » s’est produit aux festivals de Jazz de Vienne, Marciac, Montauban, Calvi, au Petit Journal Montparnasse, au Duc des Lombards, au Sunset, au Trianon, à la Cigale ou à l’Olympia, seul ou avec Didier Lockwood qui s’est entouré de ces quatre jeunes musiciens pour former son nouveau quintet.
Une révélation !

23h45 : Mina Agossi (voix), Eric Jacot (contrebasse), Ichiro Onoe (batterie)

GIF - 1.9 ko
Mina Agossi

Mina Agossi a le jazz dans la tête et dans la voix, une voix unique et sensuelle qui fascine autant le public que les musiciens. Elle est une improvisatrice inspirée, charismatique à la ville comme à la scène. Mina Agossi réhabilite la voix dans toute sa dimension instrumentale. Un état de grâce auquel il est impossible de résister. Mina Agossi sort son premier album, « Voice and Bass », en 1997. Elle rencontre le batteur Philippe Combelle avec lequel elle sort en 2000 un album en duo, « Alkemi », récompensé par la presse. Mina Agossi se produit en Europe et aux Etats-Unis avec son trio. En 2001, elle enregistre un nouveau disque avec ses propres compositions : « E-Zpass to Brooklyn ».
Invitée à rejoindre le quartet d’Archie Shepp, elle enrichit aussi son répertoire avec Adam Pieronscyk, le Spirit of Life Ensemble de New York, le groupe français Mukta, Aldo Romano, ... Elle sort successivement les albums « Carrousel », en 2004, et « Well You Needn’t », en 2005. Le groupe se remanie avec le batteur Ichiro Onoe puis Eric Jacot. En février 2005, puis février 2007, Mina Agossi créée et présente le spectacle musical « La Belle et la Bête » à l’Opéra national de Lyon. Remarquée par Ahmad Jamal, elle signe pour des tournées aux Etats-Unis.

Organisée par la Ville d’Avon

Maison dans la Vallée
Possibilité de restauration sur place

Entrée

Concerts en forum : entrée libre
Concerts en grande salle (prix pour la soirée entière, les 4 concerts) : 20€ plein tarif, 10€ tarif réduit, 15€ tarif groupes et partenaires.