Terre et peinture : pour construire le Chemin

« Je tente de matérialiser un signe dont la forme est totalement liée à une matière employée.
Il n’y a qu’une préoccupation mais les chemins et les véhicules sont divers.

Je fais des choses.
Elles accompagnent ma vie, la rythment, ordonnent mon espace proche, intime. Quand je ne fais rien, les choses se font. Je les rêve jusqu’à ce que je les rencontre au bout de mes gestes. »

Pavillon de l’Érable
Mercredi de 15h à 19h Samedi et dimanche de 14h30 à 19h

Entrée libre