La flore de Bel-Ebat

Le 11 mai, après plusieurs semaines de confinement de la population en raison de l’épidémie de Covid-19, durant lesquelles la nature a pu reprendre ses droits, les naturalistes de l’ANVL ont recensé dans l’enceinte du parc du Bel Ébat plusieurs espèces d’orchidées, dont certaines très rares.

Des plantes remarquables

Aux côtés de l’orchidée pourpre (fiche n°1), découvertes au pied des arbres, ils ont pu constater la multiplication des orchidées dites de l’homme pendu (fiche n°3). Alors qu’un seul pied avait été recensé en 2019 au début de l’inventaire, 13 sont désormais présents dans la grande pairie du parc. À leur grande surprise, les naturalistes ont pu observer la présence d’une orchidée singe (fiche n°4). Cette espèce est très rare dans la région. Seuls 10 pieds ont été recensés sur l’ensemble du territoire de la communauté d’agglomération du Pays de Fontainebleau.

Observons tous la nature et préservons-la !

Il est impératif de protéger cette flore fragile, et de sensibiliser les promeneurs aux enjeux de préservation de la biodiversité. C’est pourquoi les services techniques de la ville ont dans un premier temps disposé des barrières autour des fleurs repérées dans la prairie. Des panneaux ont été installés à proximité des différentes espèces de plantes qui fleurissent dans l’enceinte du parc, sur lesquels vous trouverez les fiches (téléchargeables ci-dessous) présentant leurs principales caractéristiques. Prochainement, des aménagements plus adaptés seront mis en place pour permettre à chacun de mieux les observer.

JPEG - 768.7 ko
Barrières de protection autour des fleurs repérées dans la prairie de Bel Ébat / Avon

Découvrez ci-dessous les fiches descriptives présentant leurs principales caractéristiques des différentes espèces d’orchidées.






PDF - 3.4 Mo
Fiches descriptives des différentes espèces d’orchidées.
Cliquez sur le document ci-dessus pour consulter/agrandir/télécharger les fiches descriptives des espèces d’orchidées présentent dans le parc de Bel Ébat / Avon (doc PDF).