MIGRANTS À AVON : PRIORITE, LES METTRE À L’ABRI EN PÉRIODE HIVERNALE

JPEG - 388.6 ko
Avon solidaire

Réquisitionné par l’État, le gymnase de Changis accueille depuis le 21 janvier près de 150 réfugiés ou migrants durant 1 mois. Ils sont originaires principalement d’Afghanistan, du Soudan, du Mali et de le Sierra Leone.

Cette mise à l’abri s’impose plus que jamais comme une priorité humanitaire alors que la tempête hivernale Gabriel est à nos portes.

Les membres de l’association « Empreintes » se sont vus confier par l’Etat la gestion du gymnase.

À titre provisoire, le gymnase s’est transformé en lieu d’accueil. Pour l’occasion, 150 lits fournis par la sécurité civile sont installés. Les vestiaires et l’espace cuisine ont été reconfigurés pour organiser les repas et les toilettes.

Jeudi en fin de journée, Marie-Charlotte Nouhaud, maire d’Avon, des membres de l’équipe municipale et des responsables d’associations caritatives locales, sont venus sur place rencontrer les représentants de l’association et les premiers arrivés.

Sur place, deux gardiens assurent la permanence : « ils ne pourront pas sortir entre 22h et 7h. La journée, ils pourront vaquer à leurs occupations. Le plus souvent, ils ont des démarches administratives à effectuer », explique Jérôme Hilaire, directeur du Secteur Sud de l’association. Les services sociaux de l’Etat sont chargés d’étudier les situations de chacun.

Pour la ville, seule la redistribution des créneaux sportifs est à gérer. Des solutions sont d’ores et déjà trouvées pour le basket. Pour l’escrime, c’est en cours. Les activités périscolaires ne seront pas impactées.

Le centre temporaire sera levé dans un mois maximum : l’Etat s’y est engagé.

Recherche de bénévoles
L’association a besoin de bénévoles pour assurer les repas (11h à 14h30 et de 18h à 20h30), de vêtements chauds et de sous-vêtements pour homme. Avant toute initiative, chacun est préalablement invité à prendre contact avec l’association au 01 64 22 16 28).

JPEG - 308 ko
Monsieur le Sous-préfet est venu accueillir les personnes hébergées dès leur arrivée, avec la Directrice générale des services de la ville et le Directeur départemental de la cohésion sociale (DDCS) de Seine-et-Marne.
JPEG - 326.6 ko
Les élus et des responsables d’associations caritatives locales sont venus accueillir les personnes SDF, migrants et réfugiés.
Ici avec l’équipe de l’association "Empreintes" qui gère la logistique.
JPEG - 282.8 ko
Cette opération de mise à l’abri se fait avec l’appui de La Croix Rouge.

Actualité