Suppression d’une classe à l’école maternelle des Terrasses !

Le 5 juin dernier, alors que l’effectif pédagogique de l’école est sensiblement le même que l’an dernier, l’inspection académique a décidé de supprimer une classe de moyenne/grande section de 21 élèves, à l’école maternelle des Terrasses située dans le quartier des Fougères.

Rappelons que ce quartier de la ville, où 42 % des habitants vivent sous le seuil de pauvreté, et où certains parents d’élèves ne parlent pas ou mal le français, a été placé par les services de l’état en 2014, en quartier prioritaire politique de la ville.

Cette même politique est chère à la ville, puisque l’égalité des chances est et sera toujours la priorité d’Avon.

D’autre part, le 15 janvier dernier, l’inspection académique a tenu à encourager par courrier Madame le maire à la mise en place un programme de réussite éducative sur ce quartier des Fougères dont voici la teneur :
« Ce programme qui a pour vocation à structurer et renforcer le partenariat avec l’école et à piloter l’intégralité de l’action de la politique de la ville de l’Etat du volet éducatif du contrat de ville »
« Comme vous le savez les actions qui visent à surmonter ou à atténuer les obstacles sociaux, familiaux, psychologiques ou sanitaires qui s’opposent à la réussite scolaire et éducative des jeunes qui sont également prioritaires dans les écoles et établissement scolaires »

Il y a donc un double discours de la part de l’Etat, qui d’un côté soutient les i intuitives en faveur de l’éducation sur ce quartier, et en même temps ferme une classe.

Aujourd’hui, l’école comporte un effectif de 107 élèves.
Elle se verrait passer de 5 classes en 2017 à 4 classes, qui pourrait atteindre pour certaines d’entre-elles jusqu’à 40 élèves pour la rentrée scolaire 2018.

Cette suppression engendrait la suppression d’un poste d’enseignant et celui d’une ATSEM.

L’incompréhension est totale pour les parents d’élèves et la municipalité qui trouvent la décision injuste, compte tenu de la proximité de l’école avec le quartier des Fougères, et réclament fermement à l’inspection académique de revenir sur sa décision.

Ce jeudi 28 juin 2018 au matin, une opération « journée sans école » est organisée par les parents et les enfants de l’école des terrasses, qui défileront dans le quartier des Fougères.

"Journée sans école" en images




Actualité