Cérémonie d’inauguration de la rue des "Justes" à Avon, 2 juin 2015

JPEG - 212.2 ko
Cérémonie d’inauguration de la rue des "Justes".

Jean-Luc Marx, préfet de Seine-et-Marne s’est rendu mardi 2 juin 2015, à la cérémonie d’inauguration de la rue « des Justes » à Avon.
Empreinte de dignité et de respect, cette cérémonie célébrait trois « Justes parmi les Nations » de la ville d’Avon (Rémy Dumoncel, Paul Mathéry et le Père Jacques) et entrait dans le cadre des cérémonies du 70° anniversaire de la libération.

Accueilli par Marie-Charlotte Nouhaud, maire d’Avon, Jean-Luc Marx, a prononcé un discours de clôture rappelant notamment à l’assemblée l’importance de cette cérémonie : « inaugurer, ici à Avon la rue « des Justes » est un moment très particulier chargé de fierté bien sûr mais aussi d’émotion. C’est la première fois qu’ici en Seine et Marne et en ma qualité de représentant de l’Etat, je rencontre Yad Vashemqui distingue depuis près de 60 ans parmi le bataillon des anonymes « ceux qui auraient pu se tenir bien tranquilles » selon le mot de Joseph Kessel, mais qui ont eu le courage d’ouvrir leurs portes aux pourchassés lorsque d’autres dénonçaient, chassaient ou tournaient le dos, avec froideur et indifférence.

Seuls 3851 français ont l’honneur d’être reconnus comme « justes parmi les Nations ». Parmi eux 37 seine et marnais partagent cette distinction, dont 3 sont liés à l’âme et à la chair de votre cité d’Avon ». Il a également rendu hommage aux trois « Justes parmi les Nations » de la ville d’Avon : « (…) Ces hommes qui furent ici vos voisins sont de ces figures qui représentent à jamais le visage de la France (…).

Retrouvez ce communiqué sur Préfet de Seine-et-Marne

Actualité