La circulation des véhicules motorisés dans les espaces naturels

La forêt est un lieu de détente et de loisirs très apprécié par la population.

Depuis plusieurs années les sports motorisés sont devenus une pratique en vogue et connaissent aujourd’hui un réel engouement.
Néanmoins, la circulation des véhicules à moteur, en dehors des voies ouvertes à la circulation publique (routes nationales, départementales, communales et les chemins ruraux), impacte sensiblement les milieux naturels (altération des habitats), la faune (dérangement, modification du comportement) et la flore (écrasement de jeunes plants, pollution due aux hydrocarbures). Elle est aussi source de dangers (risques d’accident), de nuisances pour la majorité des autres usagers et de dégradations de pistes ou de chemins.

PDF - 968.4 ko
Véhicules motorisés en forêt
Note d’information ONF.