Civisme

Bruits

Suivant l’arrêté municipal (voir ci-dessous), les travaux bruyants effectués sur la voie publique ou dans les propriétés privées, sont réglementés :
l Les travaux de bricolage ou de jardinage réalisés par les particuliers à l’aide d’outils ou d’appareils susceptibles de causer une gêne pour le voisinage, en raison de leur intensité sonore, telles que tondeuses à gazon, tronçonneuses, perceuses, raboteuses ou scies mécaniques, ne peuvent être effectués que :
- Les jours ouvrables de 8h00 à 12h00 et de 13h30 à 19h30,
- les samedis de 9h00 à 12h00 et de 14h30 à 19h00,
- Les dimanches et jours fériés de 10h00 à 12h00.

Feux

" Brûlage à l’air libre des ordures ménagères et déchets polluants " :
Conformément à l’arrêté préfectoral, le brûlage à l’air libre des déchets ménagers, encombrants, toxiques, mais aussi des déchets végétaux, sont interdits dans les communes urbaines.

Code de la route

Quelques règles relatives aux piétons et 2 roues
Comment les piétons doivent traverser la chaussée ?
Les piétons doivent obligatoirement emprunter les passages protégés s’ils sont à moins de 50m, d’où ils traversent la chaussée.
Les patins ou planches à roulettes, rollers ou trottinettes ne doivent pas rouler sur la chaussée, leurs allures ou leurs comportements ne doivent pas gêner les simples piétons.

Les deux roues peuvent-ils se garer sur le trottoir ?
Les deux roues à moteur sont interdits, seul est toléré le stationnement des vélos suivant la largeur du trottoir pour ne pas gêner le cheminement piétons. Mais aussi, les deux roues doivent respecter le code de la route, circuler sur la chaussée, dans leur file, ne pas slalomer entre les autres véhicules, respecter le sens de circulation, respecter les feux de signalisation, posséder un éclairage. Toutes ces infractions peuvent être verbalisées et entraîner une amende.

Ruelles et venelles

Les ruelles et venelles, ouvertes à la circulation, sont souvent considérées comme des chemins appartenant au domaine public ; or il s’avère qu’actuellement seulement deux d’entre elles sont propriété de la commune. En fait la plupart de ces ruelles appartiennent à des propriétaires privés et constituent une indivision. Chaque copropriétaire possède des droits identiques sur l’ensemble de la ruelle et doit en user dans le respect des autres indivisaires. Chaque copropriétaire a également la responsabilité d’entretenir ce passage. C’est pourquoi, ces ruelles étant ouvertes à la circulation, il est important que toutes personnes utilisant ces passages fassent preuve de civisme et prennent les dispositions nécessaires pour maintenir en état de propreté ces lieux.
- 

PDF - 1.5 Mo
Mesures de police générale