Regard sur le jazz

Michel HUOT est un autodidacte. Sa passion pour la
photographie date de son entrée dans un grand groupe de
presse (Réalités, Entreprise, Connaissance des Arts), en 1964, en qualité de maquettiste. Il a 22 ans. Son métier lui fait côtoyer des photographes reconnus pour la qualité de leurs reportages et l’originalité de leurs documents.
La chance, pour Michel HUOT, est d’avoir ses entrées dans ce milieu très fermé. Son « coup d’oeil » lui vaut d’être envoyé en agence (Sygma, Gamma, Raphot, AP...) choisir, parmi des milliers de photos, celles qui conviennent à l’illustration d’articles de presse. En 1978, grâce à Jean-François ROBINET, TF1 lui demande de « couvrir » le nouveau Festival de jazz Django REINHARDT à Samois. Plus de trente ans et des milliers de photos plus tard, sorti du paysage « carte postale » et des photos « de famille », l’arrivée du numérique affine sa sensibilité tout en lui offrant l’exploitation immédiate de l’image par l’ordinateur.

Maison dans la Vallée

Entrée libre