"Fragments libres d’histoires inachevées"

Drôle de civilisation qui tend de plus en plus vers
le prêt à l’emploi, l’immédiatement perceptible,
symptôme d’une évolution à l’inverse du coeur qui s’ouvre afin de faciliter la descente en soimême de chacun d’entre-nous...
Il s’agit bien là du voyage proposé par Géraldine NIDRICHE : une balade intérieure motivée par l’observation constructive, portée par la mélodie de cet extérieur de nous, qui se peut doux et apaisant ou vif et stimulant, dans le meilleur des cas ; quoiqu’il en soit, l’authentique
artiste ne peut que proposer que le meilleur, même dans le pire...
Laissons-nous emporter, le temps d’un regard, par l’ivresse de l’une de ses toiles, verte ou bleue, ou autre, peu importe, elle produira et laissera une impression de brume de laquelle peut surgir une vérité, si la recherche d’une quelconque vérité nous habite. Le coeur enfin réveillé, l’esprit acceptant de recevoir sans préjugé, notre âme pourrait alors trouver une place, dans un univers qui n’est pas tout à fait réel, fait d’essence de térébenthine, bien sur, de couleurs figées mais terriblement vivantes à la fois, de saveurs d’iode, de pierres ou de mousse, et du bruit du vent, cet invisible qui se révèle en palpant ses hôtes, ses repères.

L’exposition est intitulée « Brouillards » par Géraldine ; n’y errons-nous pas un peu tous, et ne tentons-nous pas, alternativement ou parfois même simultanément, d’en sortir, bien que sa puissance mélancolique demeure
toujours autant irrésistible... ?

Pavillon de l’Érable
Mercredi de 15h à 19h
Samedi et dimanche de 14h30 à 19h
Entrée libre